En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.AccepterEn savoir plus

Gelée de mûres sauvages (mûrons)

Notre recette de gelée de mûres sauvages (Mûrons)

Marmottons > Confitures > Gelée de mûres

Quitte à ramasser des kilos et des kilos de mûres sauvages, nous avons décidé d'en profiter pour essayer autre chose que la traditionnelle confiture de mûres!

C'est donc vers la gelée de mûres (une grande première!) que nous nous sommes tournés.

Ingrédients:

  • 725 g de mûres sauvages
  • 326 g de sucre (45% par rapport aux mûres)
  • 18 g de jus de citron (1/2 citron)

Recette de la gelée de mûres sauvages (ou mûrons):

  • On lave les mûres
  • On ajoute de l'eau (400 g) et on porte à ébullition pendant 5 minutes
  • On filtre alors à travers un torchon posé sur une passoire afin de récupérer le jus qu'on met de côté (On peut presser pour gagner du temps)
  • On récupère les mûres et on ajoute de l'eau (150 g), puis on recommence les étapes de chauffage, d'ébullition et de filtration deux fois de plus
  • On rassemble les trois jus de mûres obtenus, on ajoute le sucre et le jus de citron
  • On chauffe doucement ce mélange pour bien solubiliser le sucre, puis on porte à ébullition
  • Lorsque le test de la goutte donne une goutte qui prend immédiatement et qui gélifie très bien, on met en pots
  • On retourne les pots et on les laisse refroidir pendant une journée
  • Le lendemain, on remet les pots à l'endroit et on les range à l'abri de la lumière

Quelques petites notes:

  • Pour la filtration: La méthode classique consiste à filtrer à chaud à travers un torchon… une belle solution pour se brûler! ; Nous avons préféré la solution consistant à filtrer le jus de mûres à travers un chinois… mais comme il n'y avait pas de chinois là où nous nous trouvions, nous avons opté pour une simple passoire surmontée d'un torchon: ça marche très bien, aucun résidu solide ne passe, mais si vous faites comme nous, il faut être conscient que le torchon ne servira plus qu'à faire des gelées, car vous ne pourrez probablement jamais le faire redevenir blanc!
  • Pour l'extraction: Classiquement, on ne procède qu'à une seule extraction (Une seule filtration); Nous avons décidé de tenter de ré-extraire les baies, et comme nous avons vu que le jus obtenu lors de la deuxième extraction était encore très (très très!) chargé en jus de mûres, nous avons décidé de réunir ce deuxième jus, et de ré-extraire une troisième fois.
  • Pour la filtration: autant le jus coule rapidement au début, autant vers la fin, ça peut devenir lent; une solution pratique et efficace consiste à d'écraser les baies de mûres à l'aide (par exemple) d'un bocal: en pressant les mûres avec le fond du bocal, on en fait sortir le jus plus efficacement et plus rapidement
  • Pour l'arrêt de la cuisson: on a cuit beaucoup plus que pour une confiture classique: lorsqu'on fait le test de la goutte, on doit vraiment avoir une goutte très visqueuse: on avait presque du mal à la faire couler de la cuillère sur la soucoupe


Observations:
  • Comme lors de la cuisson de la gelée de sureau, le mélange bulle beaucoup, beaucoup plus que pour une confiture: le volume occupé par les bulles peut représenter environ 1 à 1.5 fois le volume du liquide! Par ailleurs, la texture de ces bulles est très différente de celles obtenues lors de la cuisson de la confiture de mûres: cela fait penser à la texture des bulles d'un caramel déjà bien cuit
  • Même après un complet refroidissement (une journée au moins), la gelée n'a pas pris: ça n'est pas totalement liquide, loin s'en faut, mais c'est tout de même assez fluide. Toutefois, on a rangé cette gelée de mûrons et on l'a laissé tranquille… et quelques jours plus tard, nous avons eu la surprise de voir que la gelée avait finalement pris, mais ça a été beaucoup plus long que ce que nous ne l'avions imaginé


Pots du 22.08.2008:
  • Mûres sauvages (725 g, 0 €); Sucre (326 g, 45%, 0.28 €); Citron (18 g, 1/2, 0.13 €)
  • Coût: 0.41 € (0.71 €/kg)
  • Production: 575 g (Préparée avec 126 grammes de fruits pour 100 g)
  • Observations: 3 extractions suivies de filtrations sur torchon+passoire; une journée après la mise en pot, la gelée n'a pas pris; mais deux ou trois jours plus tard, c'est bon, ça gélifie doucement
  • Dégustation: (mi mars 2010) la gelée est parfaitement conservée (Pas de moisissures), la gélification est parfaite,… mais en revanche, pour le goût, c'est beaucoup trop sucré pour nous! :-(

Vous avez apprécié? Partagez!  Plus...

Marmottons: Vivre simplement... mais vivre bien!

Informations légales | Haut