En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.AccepterEn savoir plus

Sédimentation de la pâte du far breton

La sédimentation de la pâte du far breton

Marmottons > Gâteaux > Far breton > Sédimentation

Bien que le far breton soit un dessert très simple à préparer, il existe tout de même différents écueils à éviter.

L'un des plus gros risques de « ratage », lorsqu'on fait un far breton, réside dans le risque de sédimentation de la pâte lors de la cuisson.

Ainsi, dans un far réussi, la pâte est homogène du fond du gâteau à la croute. Mais si la cuisson est trop lente, la pâte risque de sédimenter et on obtient deux couches superposées: une couche inférieure qui a la texture attendue et une couche supérieure qui fait penser à une sorte de « crème », assez grasse au demeurant…

Rassurez-vous: si vous faites un far et que la pâte sédimente, ca n'est pas très grave! Le far n'en demeure pas moins très bon à manger… mais vous ne pourrez pas vous vanter d'avoir réussi un far breton!

Pour éviter cette sédimentation, nous vous recommandons de faire attention à certains points:

  • L'un des points importants est de chauffer fortement le lait juste avant de l'ajouter: sans être bouillant, il doit être très chaud! L'incorporation de lait très chaud va en effet permettre à la pâte de commencer à « prendre » immédiatement, dès l'ajout du lait (sans attendre l'enfournement).
  • Afin de pouvoir enfourner le far rapidement, nous vous recommandons de bien penser à peser et à préparer tous vos ingrédients avant de commencer, en particulier les pruneaux… car si vous vous apercevez tout à coup que vous avez oublié vos pruneaux, il vous faudra quelques minutes pour sortir vos pruneaux, les dénoyauter et les couper en deux, temps pendant lequel le lait chaud de votre pâte va refroidir…
  • N'oubliez pas non plus de beurrer et de fariner votre moule avant de commencer la préparation de la pâte, toujours dans l'optique de pouvoir enfourner très rapidement après l'ajout du lait chaud!
  • Il est enfin préférable de préchauffer le four, par exemple en mettant un thermostat légèrement supérieur (Th. 6) à la température de cuisson (Th. 5.5): la cuisson pourra ainsi commencer dès que vous aurez enfourner le far.

En résumé, pour lutter contre la sédimentation du far, il faut:

  • Ajouter du lait très chaud
  • Préparer tous vos ingrédients à l'avance
  • Beurrer et fariner le moule à l'avance
  • Préchauffer le four

Voilà, vous connaissez tous les points auxquels vous devrez faire attention pour bien réussir un far sans faire sédimenter la pâte: à vous de jouer!

Vous avez apprécié? Partagez!  Plus...

Marmottons: Vivre simplement... mais vivre bien!

Informations légales | Haut